omaebi saltimbanque japonais

Noël au Japon : Couple de Lumières

Cela pourrait être le titre d’un tube des années 80-90… Pour le coup, je souhaitais évoquer le Noël au Japon, fête importée au même titre qu’Halloween, la Saint Valentin, où les femmes offrent du chocolat aux hommes, et son pendant inventé le White Day, le jour où les hommes offrent une petite douceur aux femmes (pas de connotations scabreuses svp).

A la campagne la dimension commerciale à outrance des ces fêtes s’estompe un peu. Les Jack-O-Lanterns fleurissent dans le village, parfois terrifiantes, parfois sympatoches avec des Doraemon ou autres personnages pain sur les courges. C’est aussi un moment d’échange, où Rick, mon collègue gallois longtemps seul étranger du village (pensaient les villageois) vient à la maternelle animé un activité pour tailler les fameuses lanternes anti-esprits dans la courge automnale.

Noël n’échappe pas à la règle avec quelques chansons, l’intervention du joyeux gallois paysan pour expliquer l’esprit de Noël aux petits du village…

Si pour nous, Noël c’est la famille, pour la plupart c’est un jour pour faire un cadeau à sa/son chéri(e). Un jour à profiter en couple. Surtout auprès des illuminations, qui doivent engendrer une surconsommation électrique… à faire fondre le coeur de Fukushima !

Illumination Made in Inaka

Véritable attraction pour les petites localités, chacune rivalise pour briller de mille feux. Notre quartier n’échappe pas à la règle, bien que cela soit chaque année quasiment la même chose.

Illuminations de Noël dans la Campagne Japonaise

Notre petite animation de quartier, soutenu par les locaux et l’entreprise locale qui gère les rizières et les champs diverses, offre gracieusement une délicieuse soupe tonjiru à tous les visiteurs (impossible à refuser). Un petit triplet jazzy (piano, contrebasse, batterie) rythmait la nuit au son des musiques de Noël et d’autres impro. Les petits demise ou estancots proposent bien entendu taiyaki (fortement recommandé l’hiver), takoyaki, yakitori et crêpes.

saltimbanque japon daidoge tabibito
Le clou du spectacle de ce saltimbanque japonais, le jonglage avec une torche, une boule de bowling et balle de jonglage
avaler torche en feu japon
Après le jonglage, il faut bien éteindre la torche ! (il a eu chaud mais pas nous)
saltimbanque japonais cirque
Un peu de pub pour Homard Crevette, très bon et rigolo ! (omaebi)

Les enfants ont été bien contents de retrouver les copains et le petit spectacle, qui sert également à récolter des fonds pour le quartier et ses activités, a été très bon. Un petit moment sympathique au pieds de la montagne dans notre campagne japonaise ! Il ne manquait que du vin chaud.

Pour les amoureux, on repassera !

Chez nous les préparatifs ne sont pas terminés, seul le calendrier de l’avent est opérationnel. La lettre officiel au Père Noël est partie pour la Finlande, l’officieuse sous peu par Skype. Le sapin – ou le hinoki/sugi – m’attend à la montagne derrière chez nous, dans 2 semaines ce sera le moment de le couper.

Laisser un commentaire